Pourquoi Sept Nouvelles Merveilles du Monde ?

Les Sept Nouvelles Merveilles du Monde ont été désignées à la suite d'un vote international et populaire organisé par la New Seven Wonders Foundation plus de 2000 ans après l’annonce des Sept Merveilles du Monde Antique. Les résultats de ce vote ont été dévoilés le 7 juillet 2007 à Lisbonne.

 


Histoire


C’est Bernard Weber, réalisateur et aviateur canadien d'origine suisse, qui lança le projet en septembre 1999. Les critères retenus pour la sélection des monuments étaient stricts : seules sont acceptées dans cette nouvelle liste, les merveilles faites de la main humaine, achevées avant 2000, et dans un état acceptable de préservation.

En novembre 2005, 177 monuments ont été pris en compte après candidature. Une commission composée de six éminents architectes mondiaux des cinq continents (Zaha Hadid, César Pelli, Tadao Ando, Harry Seidler, Aziz Tayob, Yung Ho Chang et son président, Federico Mayor, ancien directeur général de l'UNESCO) étaient chargés d’en réduire la liste après analyse objective.

Le 1er janvier 2006, 21 sites ont donc été définitivement soumis au vote de la population mondiale par la New7Wonders Foundation. Mais la liste a ensuite été réduite à 20, la grande pyramide de Khéops ayant été retirée du vote et désignée comme « merveille honoraire ».

 

Sites en compétition


Les 21 sites finalement retenus sont alors situés dans 21 pays différents et présents sur tous les continents. Les critères précis du jury comprenaient l'esthétique, mais aussi l'exploit architectural, ou encore la pertinence historique.

La liste des 7 a finalement été établie au sein des 21 qui ont récolté le plus de voix. Elle est censée représenter un large choix de civilisations et d'époques. Ainsi, on y retrouve des merveilles datant de l'Antiquité, et d'autres du XXe siècle. Tout comme les merveilles de l'Antiquité, les monuments nommés ont une fonction sacrée, ou purement esthétique. Ce ne sont pas des ouvrages d'arts «utiles» (ponts, barrages,…), qui, même s'ils sont de véritables exploits techniques, ont un intérêt esthétique et culturel plus limité.

 

Liste des 21 sites participants

 

  • L'acropole d'Athènes en Grèce
  • L'Alhambra de Grenade en Espagne
  • Angkor au Cambodge
  • Chichen Itza au Mexique
  • La statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro au Brésil
  • Le Colisée à Rome en Italie
  • Les Moaïs de l'île de Pâques au Chili
  • La Tour Eiffel à Paris en France
  • La Grande Muraille de Chine
  • La mosquée Sainte-Sophie à Istanbul en Turquie
  • Les temples de Kiyomizu-dera à Kyoto au Japon
  • Le Kremlin à Moscou en Russie
  • Le Machu Picchu au Pérou
  • Le château de Neuschwanstein en Bavière en Allemagne
  • Pétra en Jordanie
  • La statue de la Liberté à New York aux États-Unis
  • Stonehenge en Angleterre
  • L'opéra de Sydney en Australie
  • Le Taj Mahal à Âgrâ en Inde
  • La ville de Tombouctou au Mali

Et       La grande pyramide de Khéops en Égypte qui sera finalement exclue

 

Les votes


Les votes ont été officiellement ouverts à l'occasion des Jeux olympiques de Sydney, manifestation d'origine grecque, tout comme les Sept Merveilles du Monde Antique. Plus de 100 millions de votes ont été enregistrés, dont beaucoup issus de pays comme le Mexique, la Chine, la Turquie et l'Inde.

Les votes on été effectués par internet, sur le site « new7wonders », ou par téléphone. Il était possible de voter plusieurs fois contre paiement.

Avec les bénéfices récoltés, le "New7Wonders Foundation" compte verser la moitié pour le financement de chantiers de restauration dans le monde entier, comme par exemple Bouddhas de Bâmiyân que les talibans avaient fait exploser lors de leur règne en Afghanistan.