Les Aurore Polaires (Boréales et Australes)

Aurore Polaire au Groenland
Aurore Polaire au Groenland

 

Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des sortes de voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant.

 

 

 

Formation

 

Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). En cas d'activité magnétique intense, l'arc auroral s'étend et commence à envahir des zones beaucoup plus proches de l'équateur.

 

Couleurs

 

Comme mentionné précédemment, les phénomènes auroraux prennent plusieurs teintes différentes. Deux gaz sont à l'origine de ces phénomènes : l'azote et l'oxygène. L'azote donne des couleurs bleues et rouges et l'oxygène des teintes vertes et rouges. Notre atmosphère, principalement constituée d'azote (environ 80 %) et d'oxygène, nous offre généralement des spectacles visuels de couleur rouge pouvant donner l'impression d'un ciel en feu.

 

Observations


Le spectacle est très changeant et peut débuter par la formation d'un arc (arc auroral) perpendiculaire au méridien magnétique du lieu, puis s'accompagner de rayons parfois animés d'une pulsation plus ou moins rapide ou se déplacer plus ou moins rapidement. On observe parfois des lueurs ressemblant à un rideau ou une draperie agitée par la brise.

 

La luminosité peut considérablement varier, de sorte que le phénomène peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Il est très rare d'observer des aurores à des latitudes magnétiques inférieures à 50 degrés. Cela se produit seulement pendant la période d'activité solaire maximale du cycle de 11 ans, lors des éruptions solaires les plus importantes.

 

Conséquences liées aux aurores


D'après des scientifiques canadiens, les lumières célestes nocturnes seraient à l'origine de plusieurs pannes électriques à grande échelle sur notre planète et même de la perturbation des transmissions d'informations des satellites autour de notre orbite.

 

Légendes associées


En Europe, les aurores polaires créent une réaction de peur. En effet, il arrive qu'elles prennent des teintes rouges. Cette couleur étant associée au sang, ce type d'aurore polaire présageait une catastrophe.

 

C'est cette même teinte qui est responsable du fait que les Esquimaux de l'est du Groenland croient que les aurores polaires sont l'âme d'enfants morts-nés.

Les Esquimaux vivant sur la partie sud de la rivière Yukon croyaient que les aurores polaires étaient la danse des esprits de certains animaux, particulièrement les saumons, les rennes, les phoques et les bélugas.

Au nord de la Finlande, au sein de certains peuples Samis, les aurores boréales sont associées à des renards célestes qui parcourent rapidement les vastes étendues enneigées en éjectant de la poussière dans le ciel, créant ainsi les aurores boréales le long de leur passage.

 

 

Pour plus d'informations :

http://www.meteo.org/phenomen/aurore.htm