Le tombeau de Mausole, dit le Mausolée, à Halicarnasse, en Carie, Asie Mineure (Turquie actuelle)

Reconstitution virtuelle du Mausolée d'Halicarnasse
Reconstitution virtuelle du Mausolée d'Halicarnasse

Le Mausolée d'Halicarnasse, cinquième merveille du monde, est le tombeau de Mausole, roi de Carie (Asie Mineure), mort en 353 av. J.-C. Halicarnasse est aujourd’hui la ville de Bodrum, au sud-ouest de la Turquie.

 

Haut d'environ 45 mètres, le Mausolée d'Halicarnasse était admiré dès l'Antiquité pour ses dimensions et sa décoration. Il était orné de sculptures sur ses quatre côtés, chacun réalisé par un grand sculpteur grec ; ces quatre sculpteurs seraient Leochares, Bryaxis, Scopas de Paros et Timothéos.

 

La Carie était une province dépendant de l'Empire perse, devenue presque autonome. Le roi Mausole déplaça la capitale à Halicarnasse, après avoir pris le contrôle de la plus grande partie du sud-ouest de l'Anatolie. Il entreprit de grands travaux pour embellir et fortifier sa capitale.

 

Selon la tradition, c'est sa sœur et veuve, Artémise II, qui décida de construire un monument exceptionnel en son honneur. Néanmoins, comme elle ne régna que deux ans après lui, il est probable que le monument fut commencé du vivant même de Mausole. Il fut achevé en 350 av. J.-C., soit un an après la mort d'Artémise II. On ne sait pas par qui il fut achevé, peut-être par le frère de Mausole, peut-être par Alexandre le Grand, peut-être même ne fut-il jamais achevé.

 

Le Mausolée reposait sur une base rectangulaire, entourée d'une enceinte sacrée. Les fondations étaient surmontées de 36 colonnes, supportant une pyramide, au sommet de laquelle se trouvait un quadrige en marbre.

Il resta en bon état jusqu'au XIIe  siècle puis tomba en ruine, faute d'entretien. Au XVe siècle, les Hospitaliers s'en servirent comme carrière pour bâtir le château Saint-Pierre puis pour réparer les fortifications de la ville.

Découverte archéologique

 

En 1857, Charles Thomas Newton localisa d'abord le monument grâce à ses connaissances en littérature antique mais aussi grâce à une grande maîtrise de l'interprétation des fragments trouvés sur le sol.

Il retira du sol de très nombreux fragments d'architecture et de sculpture. Tous ces fragments, ainsi qu'une des roues monumentales du quadrige sur lequel se trouvaient les statues colossales de Mausole et d'Artémise sont au British Museum. D’autres ont été dispersés à Genève, Constantinople ou Rhodes.

 

Représentation du Mausolée d'Halicarnasse
Représentation du Mausolée d'Halicarnasse