La pyramide de Khéops, à Gizeh, Égypte

Photo de la Grande Pyramide de Khéops
Photo de la Grande Pyramide de Khéops

La pyramide de Khéops ou grande pyramide de Gizeh, première des merveilles, est un monument construit par les Égyptiens de l'Antiquité. Tombeau du pharaon Khéops, elle fut édifiée il y a plus de 4 500 ans, sous la IVe dynastie.

Elle est la plus ancienne et également la seule des merveilles du monde antique à avoir survécu jusqu'à nos jours.

Durant des millénaires, elle fut la construction humaine de tous les records : la plus haute, la plus volumineuse et la plus massive.

 

La pyramide en quelques chiffres


Base de la pyramide : environ 230,5 m

Hauteur : 137 m

Orientation : faces orientées sur les quatre points cardinaux

Masse par bloc : chaque bloc de pierre calcaire polie pèse en moyenne 2,5 t ;

 

Architecture

 

C'est l'égyptologue William Matthew Flinders Petrie qui, au XIXe siècle, est le premier à avoir attiré l'attention sur l'extraordinaire précision obtenue par les anciens Egyptiens.

Les quatre faces mesurent à leur base : 230,45 m au sud, 230,25 m au nord, 230,35 m à l'ouest et 230,39 m à l'est. L'erreur obtenue pour un carré parfait est de seulement 20 cm. La base de la pyramide a été nivelée avec une erreur de quelques centimètres seulement.

 

Le parement, originellement composé de pierres en calcaire fin de Tourah, a presque complètement disparu. Il n'en subsiste plus que quelques blocs au niveau de la base.

Il ne subsiste aucune trace du pyramidion qui couronnait jadis le sommet de la grande pyramide. 

Quand on étudie la géométrie de la grande pyramide, il est délicat de faire la distinction entre les intentions des constructeurs et les propriétés des proportions de l'édifice, même si on mentionne souvent le nombre d'or et le nombre pi inscrits dans les proportions de la pyramide. 

Il y eut de nombreuses théories visant à faire de la pyramide un observatoire astronomique.

 

Les mystères de la construction

 

La construction de la « grande pyramide » a débuté vers -2560 (IVe dynastie) et aurait duré environ une vingtaine d'années selon l'historien antique Manéthon (ce qui semble plausible pour les égyptologues modernes). De très nombreuses hypothèses ont été proposées pour expliquer la construction de la grande pyramide, mais aucune ne s'avère définitivement convaincante.

Plusieurs campagnes de fouilles, dirigées par l'égyptologue américain Marc Lehner entre 1988 et 2003, ont permis de retrouver la configuration probable du site de la pyramide au moment de sa construction. On a ainsi pu retrouver le village des ouvriers du chantier, les carrières qui ont fourni le gros du calcaire de la pyramide et le port.

 

La démesure et la précision obtenues à la grande pyramide de Khéops semblent, pour certains auteurs, incompatibles avec les connaissances et les moyens rudimentaires du peuple qui l'érigea. Il existe d'ailleurs plusieurs thèses attestant du fait que la grande pyramide fut érigée par un peuple élu de Dieu ou bien par une civilisation supérieure d'origine atlante, voire extra-terrestre.

 

Recherches et fouilles au travers des siècles


Les premiers historiens et voyageurs à nous relater leurs explorations sont des auteurs grecs et latins : HérodoteDiodore de SicileStrabonPline l'Ancien. Leurs descriptions sont plus centrées sur l'aspect historique et légendaire qui entoure le monument que sur la structure même de l'édifice. 

 

Au Moyen Âge et au début de la Renaissance, les pyramides sont assimilées aux greniers de Joseph, et rares sont les explorateurs à donner une description un tant soit peu fidèle des lieux.


Ce n'est finalement qu'entre 1798 et 1801, grâce à la mission scientifique commandée par Vivant Denon durant la campagne d'Égypte, que l'on va pouvoir établir les premières observations archéologiques de la grande pyramide.

La Description de l'Égypte, publiée sur l'ordre de Bonaparte nous livre les premières vues réalistes de l'intérieur de la grande pyramide, des plans d'une très grande précision et de magnifiques planches de Gizeh. Sa publication va provoquer un engouement pour les pyramides tel que les ingénieurs Howard Vyse et John Shae Perring vont fouiller, creuser et laisser de nombreuses traces de leurs passages dans la plupart des pyramides. Leurs résultats fournissent aujourd'hui encore des renseignements précieux pour qui veut étudier la grande pyramide.

À partir de cette date, la grande pyramide sera étudiée, scrutée et mesurée dans ses moindres détails par de très nombreux savants, spécialisés ou non dans cette discipline.

 

La pyramide et le tourisme


Haut lieu touristique, les pyramides sont menacées par la rapide urbanisation du plateau de Gizeh. De ce fait, une nouvelle politique de protection du plateau est en cours d'élaboration, avec notamment l'édification d'une clôture sur tout son pourtour délimitant ainsi la zone archéologique protégée et l'aménagement de deux entrées distinctes.

Le Sphinx et la Grande Pyramide de Khéops
Le Sphinx et la Grande Pyramide de Khéops